Entreprises

Comment Spie SCGPM valorise 92 % des déchets de chantier du centre R&D d’EDF

Bonne pratique – L’identification de cinq flux prioritaires rigoureusement triés sur le chantier et une rotation réactive des bennes : Spie  SCGPM performe la valorisation des déchets de chantier.

Veolia intervient auprès de Spie SCGPM pour la gestion des déchets du chantier de construction du centre R&D EDF Lab, à Saclay (source image : dossier de presse EDF)
David Barbin - Directeur de travaux Spie SCGPM
David Barbin
Directeur de travaux Spie SCGPM
« Cet excellent taux s’explique par la valorisation à 100 % de 5 matériaux, les gravats, le bois, le carton, le plâtre et les ferrailles, via des filières proposées par Veolia.»
La filiale bâtiment Ile-de-France du groupe Spie batignolles construit sur le plateau de Saclay, au sud de Paris, le centre de recherche et de développement du groupe EDF. La construction de cet ensemble de 4 bâtiments, destiné à accueillir 1200 personnes sur 8 hectares, répond aux exigences des certifications environnementales HQE et BREEAM.

Quel est le taux de valorisation des déchets du chantier EDF  ?

« Nous atteignons un taux de valorisation global des matériaux de 92 % quand notre objectif pour le chantier était de 70 %. Cet excellent taux s’explique par la valorisation à 100 % de 5 matériaux, les gravats, le bois, le carton, le plâtre et les ferrailles, via des filières proposées par Veolia.
Grâce aux outils de reporting de Veolia et aux bordereaux de suivi des déchets transmis mensuellement, nous mesurons la valorisation de façon précise. »

Comment expliquez-vous ces bons résultats  ?

« Le chantier est complexe mais les déchets sont traités simultanément sur les quatre bâtiments en construction. Nous adaptons le volume des déchets à collecter et traiter sur le site au fur et à mesure de l’avancée des travaux. Veolia est très réactif dans la gestion de la vingtaine de bennes permanentes sur le site et optimise leurs rotations avec un camion grue pour la collecte. »

Tous les matériaux de chantier sont-ils triés sur place ?

« Oui, pour respecter l’obligation de tri in situ, des informations adaptées aux métiers et aux matériaux sont transmises à l’ensemble des personnels (280 personnes pour le gros œuvre, 600 personnes pour les corps d’état). Veolia est de plus particulièrement vigilant à nos côtés en matière de sécurité pour les centaines d’ouvriers intervenant sur le site. »

 Les résultats au 1er mars 2014

347 tonnes de gravats
valorisés à 100 %
106 tonnes de bois
valorisés à 100 %
23 tonnes de ferrailles
6 tonnes de cartons
valorisés à 100 %

En savoir plus

Comme Spie SCGPM, confiez la valorisation de vos déchets de chantier à Veolia : Découvrez d’autres prestations de Veolia auprès d’acteurs du BTP