Entreprises

A Lille, des restaurateurs revisitent la collecte groupée de leurs déchets

Bonne pratique – Le ramassage des déchets de la rue de Gand dans le Vieux Lille est à la fois collectif, privé, quotidien et éco-responsable. Une évolution qui était attendue par les commerçants, en grande majorité des bars et des restaurants.

La collecte mutualisée et le tri à la source mis en place par l'association des commerçants préservent la rue Gand de tout bac à déchets inapproprié dans cet environnement touristique.

Mutualiser le ramassage des déchets triés à la source, une avancée pour les commerçants

A Lille, les commerçants qui déposent plus de 1 500 litres de déchets par semaine doivent faire appel à un prestataire privé. Une obligation qui peut être onéreuse sauf si les professionnels s’organisent. C’est ce que l’Union commerciale de la rue de Gand, « Hourra Gand », a proposé à ses adhérents il y a quelques années. Depuis décembre 2017, une nouvelle solution, plus complète que la seule mutualisation, se met en place avec esterra (groupe Veolia).

 

Le camion à deux compartiments (biodéchets et déchets ménagers) de Veolia se fait remarquer dans les rues de Lille.

Des sacs car un restaurant sur deux n’a pas de local poubelle

Les sacs sont la solution qui s’impose à tous car, dans cette rue du Vieux Lille, un restaurant sur deux n’a pas de local pour entreposer des bacs roulants. Le ramassage a lieu 7 nuits sur 7, après le  service. Contrairement aux bacs, manipuler les sacs ne fait pas de bruit et la rue est propre le matin.
Un camion à double compartiment collecte les déchets : sacs bleus clairs pour les déchets organiques valorisables et sacs bleus foncés pour les autres déchets. Le tri est fait en amont par les commerçants eux-mêmes.
 
Coût divisé par 3
Satisfaction des professionnels et des riverains
Un modèle pour la ville


Esterra, restaurant eco-responsableUne démarche éco-responsable qui s’affiche en vitrine

95 % de la quarantaine de commerces qui s’alignent le long de cette rue dynamique du Vieux Lille sont des bars et des restaurants. La collecte des biodéchets en particulier est un véritable enjeu pour ces professionnels conscients de leur rôle en tant que citoyens. Certains affichent sur leur vitrine leur engagement écologique : « Restaurant éco-responsable qui donne une seconde vie aux déchets organiques ». Un message pour attirer les chalands mais aussi convaincre de la pertinence de leur démarche.
 
Sébastien  DEFRANCE  - Président de l’Union commerciale HOURRA GAND, Lille
Sébastien DEFRANCE
Président de l’Union commerciale HOURRA GAND, Lille
 
« En faisant appel à une seule société, nous sommes gagnants. Chaque commerce divise en moyenne son budget de collecte des déchets par trois. Nous avons aussi la satisfaction de participer à une démarche citoyenne en triant en amont. D’autres rues de Lille nous prennent en exemple. Nous en sommes fiers ! »


Faire de la valorisation des déchets un argument commercial

L’obligation légale faite aux commerçants de recourir aux services d’une société privée au-delà d’un certain volume de déchets, notamment pour plus de 10 tonnes annuelles de biodéchets, a suscité une réflexion sur le coût mais aussi sur ce que pourrait être une collecte intelligente. C’est un dialogue avec Veolia qui a donné lieu à cette solution aussi efficace que satisfaisante pour la gestion globale de la rue. L’utiliser comme argument marketing est judicieux en attendant 2025, date à laquelle le tri à la source des biodéchets sera obligatoire pour les particuliers et les professionnels.
 
Stéphane CAPLIER - Directeur commercial esterra - Veolia Recyclage Valorisation Déchets Nord
Stéphane CAPLIER
Directeur commercial esterra - Veolia Recyclage Valorisation Déchets Nord
 
Utiliser un seul camion pour les DIB et les biodéchets permet d’avoir un meilleur bilan carbone et de valoriser au maximum ce qui peut l’être. Un argument auquel les consommateurs sont de plus en plus sensibles alors que la valorisation des biodéchets sera généralisée pour tous dans le cadre de la loi de transition énergétique. »
 

Besoin d’un conseil pour votre projet de collecte mutualisée des biodéchets entre restaurateurs ?

En précisant votre demande, vous nous permettez de vous mettre en relation avec le bon interlocuteur.
Nous contacter