Entreprises

Des biodéchets de poisson au biocarburant, Cité Marine s’engage dans l’économie circulaire locale

Bonne pratique – Le leader français du poisson pané traite au quotidien ses flux de déchets. Biodéchets et graisses issus de son activité industrielle sont valorisés en biocarburant. Qui utilise ce carburant ? Les camions qui les collectent. La boucle est bouclée.

Des employés de Cité Marine en train de trier les poissons panés et les biodéchets issus de son activité industrielle.

Un circuit très court pour valoriser les déchets organiques

En Bretagne, dans le Morbihan, Cité Marine affiche son sens des responsabilités tout au long de la vie des produits, ce qui inclut le traitement des déchets. Le plus remarquable est l’attention portée aux biodéchets (déchets de process, chapelure, sauces, chutes de poisson) et aux graisses issues du pré-traitement de l’eau avant rejet en station d’épuration. Depuis début 2017, la société s’appuie sur Veolia et son partenaire la SEM Liger (Locminé Innovation et Gestion des Energies Renouvelables) pour valoriser 100 % de ces sous-produits.
 
Christelle  Annic - Responsable environnement, construction et aménagement, Cité Marine
Christelle Annic
Responsable environnement, construction et aménagement, Cité Marine
 
« Nous cherchons à trouver les meilleures filières pour le traitement et le recyclage de nos déchets. Le choix de Veolia et Liger va dans ce sens. C’est d’autant plus intéressant que nous sommes dans un processus d’amélioration continue pour aller tous les ans plus loin dans la valorisation des déchets. »
 
208 t/mois
de biodéchets
200 t/mois
de graisses
100 % de valorisation en biogaz


De Cité Marine à l’unité de méthanisation locale

Tous les jours, 1,8 million de portions de poisson et de légumes d’accompagnement sont produites à destination de la grande distribution, des cantines scolaires, des hôpitaux, des spécialistes du surgelé. Sur ses quatre sites de production (trois à Kervignac et un à Loudéac), les rebuts de fabrication sont stockés dans des bennes transportées et valorisées par Liger.

Direction le nouveau site de méthanisation de la SEM, à une quarantaine de kilomètres des principaux sites de production Cité Marine. Les biodéchets y sont transformés en biogaz, ensuite concentré en biométhane.
 

KARRGREEN®, le carburant breton des camions qui collectent les biodéchets de Cité Marine

Photographie d’un camion utilisant KARRGREEN, le carburant au biogaz breton.Ce gaz vert alimente la station de bioGNV (gaz naturel véhicule) de Liger sous la marque KARRGREEN®. Les véhicules poids lourds qui collectent quasi quotidiennement graisses et biodéchets, utilisent cette énergie renouvelable produite à Locminé.
L’unité de méthanisation de Liger a une capacité de traitement annuelle de 60 000 tonnes de matières organiques, toutes issues d’activités du territoire breton. Cet investissement exemplaire dans l’économie circulaire locale justifie le rapprochement Veolia-Liger pour répondre aux attentes de Cité Marine.

Amélioration continue et respect de la réglementation ICPE

L’engagement de Cité Marine dans la protection de son environnement s’inscrit dans une démarche volontaire mais aussi par la nécessité de respecter la réglementation liée au statut ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement). Outre la collecte des biodéchets et leur valorisation, l’équipe Environnement (3 personnes relayées par des correspondants sur chacun des sites) a mis en place, toujours avec Veolia, la collecte des DIB, papiers, cartons et plastiques. Pour chaque filière, la priorité est donnée à des solutions de valorisation locales.
 
100 t/mois de DIB
85 t/mois de cartons
Valorisations locales


Un partenariat local, une solution économique et écologique

Veolia poursuit sa collaboration avec Cité Marine dans une optique de prestation globale et de cohérence avec les valeurs de l’entreprise : ancrage dans l’économie locale avec Liger, transport des biodéchets à proximité avec un carburant propre, cartons mis en balles sur un site Veolia à quelques kilomètres. Cet accompagnement comprend des propositions d’amélioration comme la mise en place d’élévateurs de bacs qui limitent les manipulations. Les conteneurs de déchets basculent à présent dans les compacteurs sans risque pour les employés.
Yoann  Burban - Directeur Secteur Morbihan, Recyclage et valorisation des déchets, Veolia
Yoann Burban
Directeur Secteur Morbihan, Recyclage et valorisation des déchets, Veolia
« Cité Marine est un exemple d’entreprise qui, par le biais de la gestion totale de ses déchets, démontre son engagement dans le développement local et durable. La société se distingue par le choix des filières de valorisation et l’évolution régulière de ses processus. »
 

Besoin d’un conseil pour faire aboutir votre projet d’économie circulaire ?

Préciser votre demande pour nous permettre de vous mettre en relation avec le bon interlocuteur.
Nous contacter