Un circuit court et responsable pour les D3E en Bretagne

Les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE ou D3E) collectés par Eco-systèmes en Bretagne sont dépollués et recyclés pour 75 % par des entreprises régionales. A Lorient, le nouveau site de regroupement, géré par Veolia et Retrilog, optimise un peu plus ce circuit court et responsable.

En Bretagne, les déchets d’équipements électriques et électroniques, comme ici ces écrans informatiques, sont regroupés à Lorient avant d’être dépollués et recyclés.

12 kilos de D3E collectés par an et par habitant en Bretagne

Collecter et recycler toujours plus d’appareils électriques et électroniques hors d’usage, tel est le sens des directives européennes qui ont augmenté en 2016 l’enjeu de valorisation, passant d’un objectif national de 4 kg à 10 kg par an et par habitant. 
Avec une moyenne proche de 12 kg, les Bretons se révèlent des champions de la valorisation des D3E.
D3E collectés en Bretagne :
  
11,9 kg/habitant en 2015
Objectif européen D3E /habitant :

10 kg/habitant/an

 
 
Pourquoi regrouper les D3E à Lorient ?

Eco-systèmes, éco-organisme en charge de la collecte et du recyclage des appareils électriques et électroniques usagés, prépare cet accroissement de son action en optimisant la logistique et le transport entre les points de collecte (333 points en Bretagne) et les centres de traitement.
 
C’est pour le compte d’Eco-systèmes que Veolia et l’entreprise d’insertion Retrilog regroupent à Lorient (56) les déchets d’équipements électriques et électroniques collectés dans les départements du Morbihan et du Finistère, participant ainsi à la simplification logistique du transport vers les filières de valorisation.
 
Martial Gabillard - directeur du Territoire Bretagne de l’activité Recyclage & Valorisation des Déchets de Veolia
Martial Gabillard
directeur du Territoire Bretagne de l’activité Recyclage & Valorisation des Déchets de Veolia
« Avec Retrilog, nous assurons la collecte et le regroupement de D3E dans trois départements bretons depuis dix ans. Nous avons compris l’absolue nécessité de répondre aux attentes d’optimisation d’Eco-systèmes en concevant un lieu de regroupement unique pour le Finistère et le Morbihan.»

 
19 500 tonnes de D3E triés en  quatre flux 


Sur le site de regroupement de Lorient, les D3E sont séparés en quatre flux : les gros électroménagers, les appareils froids, les écrans et les petits appareils en mélange.
Recevant en transit 15 000 tonnes annuelles de D3E, le site Veolia / Retrilog prévoit une augmentation de capacité en 2017 pour atteindre 19 500 tonnes. 
En 2016, l’équipe est passée de 5 à 15 personnes, dont dix postes de caristes manutentionnaires en insertion. En mars 2017, Retrilog a amené ses effectifs à 28 équivalents temps plein, dont 15 postes d’insertion de caristes et de chauffeurs VL et PL. 
 
19 500 tonnes de D3E triés
28 équivalents temps plein dont 15 emplois d’insertion
Site de regroupement de 2 800 m2 

 
 

Christian Branbant - Directeur général d’Eco-systèmes
Christian Branbant
Directeur général d’Eco-systèmes
« Les quatre flux de D3E rapportés par les habitants-consommateurs bretons sont dépollués et recyclés pour 75 % par des entreprises implantées en Bretagne. »
 

Des solutions de dépollution et recyclage sélectionnées pour leur proximité

Egalement en charge du transport des D3E depuis le centre de regroupement de Lorient vers les centres de traitement sous contrat avec Eco-systèmes, Veolia respecte ses objectifs d’optimisation des flux logistiques :
  • les gros électroménagers hors-froid, les petits appareils en mélange et les écrans sont recyclés dans des centres de traitement bretons ;
  • les gros électroménagers froids sont recyclés sur le centre de tri et valorisation Veolia à Angers (49).
Les D3E font l’objet d’un processus de dépollution, de recyclage matières et de valorisation énergétique selon chaque flux de D3E. Le taux de recyclage et valorisation de chacun des flux avoisine les 85 %.