Entreprises

Le PSE se valorise ! L’exemple de l’hypermarché E.Leclerc à La Seyne-sur-Mer

Etude de cas –L’hypermarché E.Leclerc valorise le polystyrène expansé présent dans ses déchets d'emballage. Résultat : une réduction des DIB qui vient également réduire le budget de gestion des déchets. Explications.

Grande surface et polystyrène expansé

Le contexte

Avec l’installation d’une presse à polystyrène sur le site Veolia de La Seyne-sur-Mer (83), l’hypermarché E.Leclerc dispose d'une solution de traitement adaptée à cette matière composée à 98 % de gaz et seulement 2 % de plastique.

Cette grande surface produit 2 tonnes de polystyrène par an. Issu principalement des emballages de conservation du poisson et autres produits frais, il présente plusieurs inconvénients :
  • encombrement des bennes à DIB,
  • collecte quotidienne des bennes impliquant un impact financier important,
  • coût environnemental et économique induit par le traitement en DIB.
François  Ollivier - Responsable E.Leclerc de La Seyne-sur-Mer (83)
François Ollivier
Responsable E.Leclerc de La Seyne-sur-Mer (83)
 
« Grâce à la presse à polystyrène, nous disposons d’une valorisation de ce déchet vertueuse et, aussi , plus avantageuse financièrement. Du point de vue des bénéfices, le bilan écologique et économique est très favorable ! »

Les gains 

Réduction du volume des DIB 
Collecte des bennes DIB plus espacée
Meilleur taux de valorisation global des déchets
Le polystyrène, stocké dans des sacs de 1 000 litres, est collecté par Veolia en même temps que les films et housses plastiques étirables et rétractables (PEGS), réduisant ainsi la fréquence de collecte des bennes à déchets.  C’est pour l’hypermarché une première économie sur son budget déchets.
L’hypermarché E. Leclerc génère en moyenne 30 sacs de polystyrène par mois, collectés à raison de deux chargements mensuels.
Le PSE est racheté au même prix que les PEGS car le gisement de polystyrène est propre et bien isolé.

Le polystyrène du centre E.Leclerc est stocké dans de grands sacs plastiques afin d’être acheminé vers la presse à PSE de Veolia.              Veolia collecte le PSE de l’hypermarché E.Leclerc en même temps que le plastique et le carton.

Isoler le polystyrène des déchets industriels banals (DIB) vient réduire leur volume et donc le coût de leur traitement. C’est la seconde économie engendrée par la valorisation du PSE.
L’hypermarché augmente son taux de valorisation des déchets et réduit son impact sur l’environnement. Il respecte ainsi la réglementation relative aux déchets d’emballage avec la valorisation du polystyrène.
2 tonnes par an de polystyrène valorisé
30 sacs de 1000 litres collectés par mois

 

La solution de Veolia auprès du Centre E.Leclerc de La Seyne-sur-Mer

La presse à polystyrène installée sur le site de Veolia à La Seyne-sur-Mer, où l’on voit les pains de polystyrène compressé.
Mise en place par Veolia d’un système de tri, de collecte et de valorisation du polystyrène :
  • Formation du personnel de l’hypermarché au tri du polystyrène
  • Fourniture de contenants adaptés : sacs de 1000 litres et portes sacs métalliques
  • Collecte des sacs de polystyrène en même temps que les films plastiques PEGS
  • Séparation du PEGS et du polystyrène sur le centre de tri Veolia La Seyne-sur-Mer
  • Transformation du polystyrène sous forme de pains de matière avec la presse à polystyrène
  • Acheminement des pains de polystyrène vers des filières de valorisation


 
Séverine  Caulier - Attachée commerciale Veolia
Séverine Caulier
Attachée commerciale Veolia
 
« Le Centre E.Leclerc de La Seyne-sur-Mer est moteur dans la gestion de ses déchets : cette grande surface est toujours en recherche de nouvelles filières de valorisation. La prochaine étape devrait être les biodéchets. »

Besoin d’un conseil pour la valorisation du polystyrène expansé ?

Utilisez le formulaire de demande de devis pour enter en relation avec nos conseillers. En précisant votre demande, vous nous permettez de vous mettre en relation avec le bon interlocuteur.
Nous contacter