Entreprises

Chantier du ministère de la défense : 200 m3 de déchets/jour valorisés à 78 %

Etude de cas –  Trois questions à Jean-Marc Wattiaux, responsable logistique Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Ouvrages publics, sur le chantier du ministère, quartier Balard à Paris.

Veolia assure la collecte et le traitement des déchets du chantier de rénovation du premier étage de la Tour Eiffel
Jean-Marc Wattiaux - Responsable logistique Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Ouvrages publics
Jean-Marc Wattiaux
Responsable logistique Bouygues Bâtiment Ile-de-France – Ouvrages publics
«Bouygues Bâtiment Ile-de-France veut rester un acteur leader de la construction durable, mobilisé dans la réduction des quantités de déchets. »

Les enjeux

Evacuer près de 8000 tonnes de déchets en plein coeur de Paris
Trier les déchets de chantier sur
200 000 m2
et 8 niveaux
Réduire les nuisances,
faciliter l’accès au chantier 

Quelles sont les spécificités du chantier de construction et de réhabilitation du futur ministère de la Défense en matière de gestion des déchets  ?

Le volume des déchets à évacuer, en plein cœur de Paris, et la réduction des nuisances environnementales. Au total, nous devons faire enlever près de 8 000 tonnes de déchets dans des délais de rotation courts. Par ailleurs, Bouygues Bâtiment Ile-de-France a conclu sur ce projet un engagement de certification HQE® (haute qualité environnementale) et une charte chantier vert qui nous imposent le tri et la valorisation maximale des déchets.

Quelles sont les dispositions prises concernant la valorisation des déchets du chantier ?

Nous avons, bien sûr, des bennes spécifiques par type de déchets : gravat, bois, métal, carton, DIB. Le tri est un challenge sur les 200 000 m2 de chantier, réparti sur 8 niveaux ! Nous mettons à disposition des bennes plus petites dans les étages.
Nous trions également les plastiques et le plâtre. Au total, nous parvenons avec la complicité de Veolia à un taux de valorisation supérieur à 78 %.
Bouygues Bâtiment Ile-de-France veut rester un acteur leader de la construction durable, mobilisé dans la réduction des quantités de déchets. Nous sommes exigeants, avec des objectifs de plus en plus ambitieux en matière environnementale.

Comment répondez-vous à la problématique des flux de déchets imposants à évacuer en ville ?

Veolia nous a proposé des solutions originales pour optimiser les flux des déchets. Par exemple, le bois, la ferraille et les déchets industriels banals (DIB) sont collectés sur 6 points de stockage par un camion-grue qui grappine dans les bennes. Nous limitons ainsi les rotations et évitons de bloquer l’accès du chantier avec les manipulations de bennes. De plus, pour limiter le flux logistique, enjeu capital à la réussite du projet, Veolia réalise ses prestations sur des horaires biens précis : de 4h00 à 8h00 et de 12h00 à 13h00 pour le grappinage, de 12h00 à 15h00 pour les rotations de bennes, réservées aux gravats.

Chiffres clés

145 000 mde
bâtiments neufs
135 000 m2
de bâtiments rénovés
18 670 tonnes
de déchets de chantier    
7 800 tonnes
de déchets industriels banals
Taux de valorisation
des déchets
deplus de 78 %
en fin de chantier

En savoir plus

Comme Bouygues Bâtiments Ile-de-France, confiez la valorisation de vos déchets de chantier à Veolia : Découvrez d’autres prestations de Veolia auprès d’acteurs du BTP