Troquer ses encombrants en ligne : le bon plan de la Métropole lilloise

Bonne idée – mel-troc.fr est un site pour vendre ou donner ses objets d’occasion à ses voisins. Une initiative lancée par la Métropole Européenne de Lille (MEL) pour réduire le volume des déchets en offrant une seconde vie aux encombrants.

La plateforme mel-troc, réservée aux habitants de la MEL, facilite les échanges de matériels, favorise le lien social entre voisins et évite de jeter des objets encore en état de fonctionnement.

Faire des encombrants une ressource pour les habitants

Moins d’un an après son lancement, en novembre 2017, la plateforme mel-troc.fr a reçu 1150 annonces de don ou vente d’objets d’occasion. Environ 8000 Métropolitains ont visité ce site qui affiche à son actif 150 transactions, alors même qu’il n’a bénéficié sur cette première année de fonctionnement d’aucune campagne de communication dédiée.

Pourquoi l’initiative de la Métropole Européenne de Lille marche-t-elle si bien ?

Parce c’est une idée dans l’air du temps ! Ce service de proximité, réservé au 1,2 million d’habitants de la MEL, facilite la vente, le prêt ou le don à ses voisins d’objets qui encombrent caves, greniers et placards et qui, généralement, finissent en déchèterie. En retirer un petit bénéfice (le prix de vente ne doit pas dépasser 50€) ou faire simplement plaisir en échangeant gazinière contre vieux PC est plus valorisant que de les jeter. Les encombrants des uns rendent service aux autres et deviennent une ressource.


Inciter au réemploi pour limiter les apports en déchèterie

Le constat de la MEL est le suivant : l’évolution des modes de vie et de consommation entraîne une forte augmentation de la production de déchets. En 2016, chaque habitant de la MEL a produit 586 kg de déchets dont 157 kg déposés en déchèterie. Le Programme Local de Prévention des déchets de la métropole, déployé sur ses 90 communes, a pour objectif la réduction de 10 % des déchets ménagers sur 5 ans.

Vide-grenier en ligne gratuit, la plateforme mel-troc.fr est l’aboutissement d’un processus commencé en 2012. La Métropole Européenne de Lille interdit alors l’abandon des encombrants sur les trottoirs, favorise la mise en déchèterie et organise le ramassage sur rendez-vous pour les objets les plus volumineux.
-10 % de déchets ménagers d’ici 2021
Soit - 60 kg/habitant de déchets
90 communes concernées
 
Marie-Hélène  DELMOTTE - Cheffe de service Pédagogie et animation/Déchets ménagers/Réseaux, Services et Mobilité-Transports, Métropole Européenne de Lille
Marie-Hélène DELMOTTE
Cheffe de service Pédagogie et animation/Déchets ménagers/Réseaux, Services et Mobilité-Transports, Métropole Européenne de Lille
 
« mel-troc.fr, mis à la disposition des Métropolitains à la manière d’un site de petites annonces, proche de chez eux, contribue à notre politique de réduction des déchets. Il est basé sur Ecomairie, solution clé en main qu’esterra (groupe Veolia) nous a présentée. Facile à mettre en place, nous avons juste à faire sa promotion pour développer son utilisation. »


Ecomairie, une plus-value pour les collectivités

La plateforme collaborative Ecomairie est conçue pour aider les collectivités à gérer les encombrants et les objets réutilisables. Le plus : les petites annonces sont hyper géolocalisées. Quand l’internaute se connecte, il voit tous les objets mis en vente ou donnés et la distance qui les sépare de chez lui. Les familles d’objets les plus représentées en déchèterie sont référencées : jardinage, bricolage, meubles, jouets, vêtements, multimédia, matériel de sport.

Une quarantaine de communes, intercommunalités et syndicats mixtes utilisent Ecomarie en complément des outils traditionnels que sont les déchèteries, les recycleries et les espaces réemploi.
 
Michaël POUCHELET - Co-fondateur avec Laurent MARCANT d’Ecomairie
Michaël POUCHELET
Co-fondateur avec Laurent MARCANT d’Ecomairie
 
« Ecomairie est un dispositif d’animation territoriale en faveur du réemploi, né en 2016 dans les Hauts-de-France, en collaboration avec Grande-Synthe et Dunkerque. Notre objectif est d’être complémentaires et d’apporter une forte plus-value aux acteurs du recyclage comme Veolia. »


Le numérique participe à l’objectif de réduction des déchets

Veolia encourage toutes les initiatives qui permettent de limiter le volume des déchets. A ce titre, le groupe soutient Ecomairie auprès des collectivités qui lui confient la gestion de leurs déchèteries. Sur le territoire de la métropole lilloise, 11 sont exploitées par esterra, groupe Veolia.
 
Stéphane  CAPLIER - Directeur commercial esterra-Veolia Recyclage Valorisation Déchets Nord
Stéphane CAPLIER
Directeur commercial esterra-Veolia Recyclage Valorisation Déchets Nord
 
« La Métropole Européenne de Lille est une des premières collectivités à utiliser cette solution numérique de troc local. D’autres ont suivi sur proposition commune de Veolia et Ecomairie. Facilement personnalisable, elle répond au souhait de favoriser le réemploi d’objets au lieu de les jeter. »
 

Besoin d’un conseil pour votre projet de mise en place d’une plateforme de troc en ligne ?

En précisant votre demande, vous nous permettez de vous mettre en relation avec le bon interlocuteur.
Nous contacter