Rennes Métropole affiche un bilan carbone égal à zéro pour le transport combiné de ses emballages ménagers

Bonne pratique – C’est par ferroutage que Rennes Métropole achemine ses emballages ménagers recyclables (papiers et cartons) jusqu’à la papèterie qui leur assure une nouvelle vie. Avec un bilan CO² égal à zéro grâce à un programme volontaire de compensation carbone.

Rennes Métropole transporte ses emballages ménagers recyclables par ferroutage avec un bilan carbone égal à zéro.
Hélène Potin - Responsable du pôle Déchèteries, Tri, Valorisation de Rennes Métropole
Hélène Potin
Responsable du pôle Déchèteries, Tri, Valorisation de Rennes Métropole
« Avec le service Environnement et Énergie de la métropole, nous sommes tout attentifs au transport des déchets vers les sites de valorisation. Nous demandons à nos prestataires de veiller à la réduction des gaz à effet de serre avec des propositions de transports combinés. "

Quel est le volume des emballages ménagers et des cartons triés par les habitants de Rennes Métropole ?

Le contrat Valorisation Garantie Opérateurs conclu avec EPR, du groupe VEOLIA, porte sur les emballages ménagers issus du tri sélectif et les cartons déposés en déchèteries. En 2014, cela représentait 519 tonnes par mois de matières premières secondaires, soit en moyenne l’équivalent d’un camion par jour au départ du centre de tri de Rennes.

Pourquoi favoriser le transport rail-route pour les matières premières issues du recyclage ?

Rennes Métropole est engagée de longue date dans la réduction des impacts environnementaux en menant une politique très volontariste avec, pour ce qui concerne les déchets, des actions de prévention importantes (Rennes Métropole a par ailleurs été retenue dans le cadre de l'appel à projets national "zéro déchet zéro gaspillage") ainsi qu’un effort continu de réduction des gaz à effet de serre liés aux transports des déchets.
La valorisation des emballages, des papiers et des cartons de Rennes Métropole s’inscrit dans cette exigence avec en supplément, à l’initiative de Veolia, une action de compensation volontaire pour neutraliser les CO² générés par le transport combiné.

Quel est le gain pour la collectivité ?

Le gain est principalement environnemental. Grâce à l’action de compensation mise en place par Veolia, Rennes Métropole connaît ses émissions de CO², mesurées de manière à être neutralisées. En 2013, le choix de transport multimodal a réduit à 49,3 tonnes équivalent les émissions de CO². Ces émissions sont compensées par une contribution, à laquelle abonde Veolia, en faveur d’un projet d’agroforesterie sur le territoire français, via la Fondation GoodPlanet.
519 tonnes / mois d’emballages ménagers et de cartons à recycler
49,3 tonnes /an équivalent CO² compensées
Soutien de projet d’agroforesterie en France

Les acteurs du transport combiné des emballages ménagers recyclables de Rennes Métropole

Rennes Métropole a confié à EPR la valorisation de ses emballages ménagers recyclables dans le cadre d’un contrat de reprise de matières.

  • EPR (European Products Recycling), filiale de Veolia, assure le négoce des papiers et des cartons provenant du centre de tri Veolia à Rennes et des déchèteries de la métropole. Ces matières premières de recyclage sont vendues aux papèteries pour produire à nouveau du papier.
  • Combiwest, opérateur privé de transport combiné rail-route, assure le transport des matières de Rennes Métropole en caisses mobiles (adaptées aux camions comme aux trains) jusqu’aux papèteries consommatrices.
  • La Fondation GoodPlanet, présidée par Yann Arthus-Bertrand, développe des programmes fédérateurs qui s’adressent à tous les publics, entreprises et collectivités comprises, les invitant à s’engager à ses côtés.

En savoir plus

Comme Rennes Métropole, confiez la valorisation de vos emballages ménagers recyclables (EMR) à Veolia :

Découvrez d’autres solutions Veolia adoptées par les collectivités